Historique

Julie et Gala

 

Depuis ma plus tendre enfance, je rêvais d'un cocker. Le look, les grandes oreilles, le regard à croquer me plaisaient énormément. Nous avions déjà eu un épagneul breton, un springer, un rottweiler, un cavalier king charles... Et ce n'est qu'en 2003 que mes parents me promirent l'acquisition d'un cocker si j'intégrais l'école que je visais.

Chose faite. Le 15 novembre 2003, Julie entra ma vie. Elle n'était destinée au départ qu'à la compagnie et à ne jamais connaître un ring d'expo ni de longues heures de toilettage. Après m'en avoir fait voir de toutes les couleurs jusqu'à l'âge de 6 mois, elle s'est révélée être une petite chienne très dynamique, passionnée d'expo et de chasse (même si elle a une idée bien arrêtée du gibier à chasser et qu'elle pratique à merveille le travail en groupe) et un caractère bien affirmé. D'un coup d'oeil, elle calme les foules.

En 2004, je m'inscris sur ce qui n'était qu'au départ qu'un petit site sur le cocker anglais agrémenté d'un forum et qui a bien grandi depuis.

 La passion de la race m'a prise petit à petit, de même que celle des expositions canines et l'idée d'élever. Et voici qu'en Juillet 2006, j'obtins mon affixe et qu'en Novembre 2007, après de longs mois d'attente, arriva ma petite Gala. Toujours contente, toujours partante pour une balade, un câlin ou un gateau (surtout le gateau), grande adoratrice de Julie et obsessionelle de mes chaussettes et de mes gants qu'elle entasse dans sa cage dès qu'ils traînent... ou pas.

Ce n'est pourtant qu'en 2010 que ma première portée est née : se lancer demandait un certain nombre de connaissances que je n'avais pas encore mais on n'a jamais fini d'apprendre.


Merci à Sandrine (La Gloriette d'Artémis) de m'avoir poussée dans cette grande aventure et à Cédric de me permettre d'assouvir chaque jour mon autre grande passion : les pedigrees.

Reproduction interdite sans l'accord de l'auteur

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×